"On s’interrogera ici sur les raisons d’être des limites de l’expérimentation cinématographique européenne des années vingt. Sont-elles attribuables au climat idéologique du milieu de l’art à cette époque, plus largement au contexte socio-juridique qui régit alors l’exercice de l’art, ou bien plutôt au dispositif cinématographique lui-même et à ses contraintes techniques ?"

Los formalistas rusos, han elaborado una serie de reflexiones en torno al naciente espectáculo del cine, desde su posición como espectadores, críticos y teóricos. Fueron también reconocidos por su rol influyente en los campos de la literatura y la lingüística a partir de los años 60.

"Si le cinéma était un langage, on pourrait l'apprendre ; il y aurait des manuels de grammaire et les cinéastes commettraient parfois l'équivalent des fautes d'orthographe… Mais les images que l'on prend à l'aide d'une caméra ressemblent en général un peu trop au monde qui nous entoure pour faire office de symboles régis par des règles strictes." (...) Est-ce à dire qu'il n'y a pas de langage cinématographique ? Tout un chacun a pourtant l'impression de « comprendre » certains enchaînements de figures, sur l'écran, articulés comme les mots d'une phrase… Alors ? Eh bien la réponse est à la fois oui et non…"

Las propuestas contemporáneas de poesía visual que se realizan en soportes distintos al papel han radicalizado la incorporación de movimiento como un elemento que las caracteriza y define: la poesía en la piel, la videopoesía y la ciberpoesía son prueba de ello.

Plus d'articles...

¡Bienvenido! Inscríbete por email a nuestro servicio de suscripción de correo electrónico gratuito para recibir notificaciones de noticias, novedades y eventos.